Des chefs de fils en matière de technologie de traduction biblique se rassemblent à Toronto

La Société biblique canadienne / Canadian Bible Society

Toronto – Derrière chaque projet de traduction et de publication de la Bible se cachent de nombreux professionnels des technologies qui ont rendu possible la traduction et la diffusion de nouvelles ressources bibliques.

Le mois dernier à Toronto, 40 spécialistes du monde entier se sont réunis dans un hôtel situé à proximité de l’aéroport, à la demande de la Société biblique canadienne (SBC).

L’équipe était composée de membres de l’Alliance biblique universelle – le plus important traducteur, éditeur et distributeur de la Bible au monde – ainsi que de partenaires provenant de l’organisme Wycliffe Bible Translators.

D’après les organisateurs, il s’agissait du premier rassemblement mondial de l’ICAP (Institut d’édition assistée par ordinateur) depuis plusieurs années. L’ICAP crée des logiciels pour soutenir la communauté des traducteurs et des éditeurs de la Bible, et offre de la formation, du soutien et de l’encouragement aux utilisateurs de ses outils.

C’était l’occasion idéale pour les participants d’échanger sur les nouveaux développements technologiques et de discuter de la façon d’enrichir leur collaboration en vue des projets futurs de traduction et de publication de la Bible.

L’alliance Every Tribe Every Nation, engagée à « éradiquer la pauvreté biblique dans le monde », est un des principaux commanditaires de l’événement.

Le programme du rassemblement contenait entre autres des ateliers sur Paratext (un logiciel de traduction biblique); sur des outils d’aide à la publication (des logiciels pour la typographie et l’impression de la Bible); sur la Digital Bible Library (une bibliothèque numérique contenant des versions complètes de la Bible, utilisées en particulier par les créateurs de sites Web et d’applications mobiles); ainsi que de la formation et de la planification de services de soutien pour les traducteurs.

« Ce qui a vraiment eu lieu à Toronto », a déclaré Reinier de Blois, coordonnateur mondial de l’ICAP, « c’est un rassemblement de certains des principaux acteurs en matière de technologies de traduction et de publication biblique du monde entier. Le fait de réunir toutes cette expertise en un seul endroit, d’être en mesure de partager les connaissances ainsi que de tenir tout le monde informé des plus importants développements dans le domaine a été extrêmement utile pour l’avenir de la traduction et de la publication de la Bible. »

« La devise de l’ICAP est ‘Building tools, Building people’ (Développer des outils, enrichir des vies), et c’est exactement ce que nous avons fait lors de ce rassemblement, a ajouté M. de Blois.

« C’est tout à fait approprié que ce rassemblement ait eu lieu à Toronto », a déclaré Myles Leitch, directeur de la traduction de la SBC.

« L’ICAP fait partie intégrante de la Société biblique canadienne. Notre propre équipe de publication assistée par ordinateur a été formée à l’origine pour répondre à un besoin défini en matière d’aides technologiques afin de faciliter la publication dans les différentes langues des Premières Nations du Canada. C’était vraiment fantastique et gratifiant de constater, lors du rassemblement, les progrès technologiques réalisés et la mise en place d’un cadre de travail pour les projets à venir », a déclaré M. Leitch.

-30-

Photo de la séance de formation ICAP

Pour obtenir plus de renseignements ou une entrevue, veuillez communiquer avec :
Shelley D. McLagan, conseillère en communications
Courriel : smclagan@biblesociety.ca
Tél. : 1-800-465-2425, poste 3424
Site Web : www.societebiblique.ca